Une occasion unique de bâtir une reprise dynamique

image_pdf
par Laurence Boone
Cheffe économiste de l’OCDE et Représentante de l’OCDE au G20 pour les affaires financières

Après une année 2020 dévastatrice, les perspectives s’éclaircissent. La dynamique vaccinale nous donne de l’espoir tandis que les mesures monétaires et budgétaires exceptionnelles continuent de soutenir les entreprises, les emplois et les revenus, limitant les retombées sociales et économiques de la pandémie. Fait important, la crise liée au COVID-19 a mis en évidence les mécanismes par lesquels les faiblesses structurelles peuvent saper la résilience de nos économies. Les mesures que nous prenons seront déterminantes pour la reprise et l’avenir de nos économies. Les gouvernements doivent agir dès à présent pour lever les obstacles structurels à la croissance; développer la résilience et la durabilité; stimuler la productivité et faciliter la réaffectation des ressources; et aider les individus à s’adapter au changement.

Le coût de l’impréparation à la crise du COVID-19 s’est soldé par des pertes en vies humaines, une dégradation des moyens de subsistance et des séquelles sociales et économiques durables. La plupart des systèmes de santé ont dû affronter une vague épidémique mondiale d’une ampleur inédite. Selon les économies, les filets de protection sociale étaient plus ou moins prêts à faire face aux conséquences des périodes de confinement. Les pertes d’emplois et de revenus qui ont suivi ont souvent touché le plus durement les individus les plus vulnérables. De larges pans de l’activité économique, sociale et éducative ayant basculé en ligne, les coûts d’opportunité des compétences numériques limitées et des infrastructures insuffisantes se sont matérialisés. Pour amortir le choc, les gouvernements ont réagi en prenant des mesures d’urgence d’une taille et d’une ampleur inédites. Pourtant, ces mesures ne règleront pas les problèmes structurels sous-jacents qui sont en fait à l’origine de notre vulnérabilité.

La crise n’a fait que s’ajouter aux difficultés préexistantes. Avant la pandémie, nombre d’économies étaient confrontées à une faible croissance de la productivité dans un contexte de dynamique des entreprises en déclin. Le chômage de longue durée, l’économie informelle ainsi que la qualité et la sécurité médiocres des emplois étaient autant de problèmes caractérisant beaucoup de marchés du travail. De plus, la durabilité environnementale et les préoccupations plus générales relatives à la résilience étaient souvent absentes des stratégies en faveur de la croissance. Avec la réouverture des économies dans un monde défini par une montée en puissance du numérique, une évolution des environnements de travail, des restructurations d’entreprise et une transformation de l’emploi, les réformes visant à améliorer la dynamique des affaires et la croissance de la productivité doivent également aider les individus et les entreprises à s’adapter et à réaffecter leurs ressources afin de saisir les nouvelles chances qui s’offrent à eux.

La publication Objectif croissance 2021 contient des conseils de première main à l’intention des gouvernements des économies de l’OCDE et des grandes économies non membres concernant les priorités des politiques structurelles à mener pour parvenir à une reprise dynamique. Elle constitue la contribution de l’OCDE au débat portant sur les mesures que les gouvernements doivent prendre pour rompre avec les pratiques non viables du passé et faire advenir une croissance plus forte, plus résiliente, plus équitable et plus durable.

La pandémie a également mis en évidence l’importance de la coopération internationale, gage d’une action publique plus efficace et moins coûteuse. C’est la raison pour laquelle nous mettons en avant, pour la première fois, les priorités de la coopération internationale dans les domaines de la santé, du changement climatique, des échanges internationaux et de la fiscalité des entreprises multinationales. C’est seulement ensemble que nous irons plus loin.


A lire:
Objectif Croissance 2021: Pour une reprise dynamique

Tags:

Leave a Reply